Partenaires du Guide

groupe Coldwell Banker

vente de biens immobiliers de prestige

Francis Rolland est un agent immobilier français/americain officiant au sein du groupe Coldwell Banker, leader mondial dans la vente de biens immobiliers de prestige. Titulaire de la licence Realtor®, il est spécialiste depuis 1985 de la région de la Silicon Valley, en Californie, dont il maitrise le marché et les spécificités. Le domaine de compétences de Francis Rolland s’étend à tous les aspects de l’immobilier, des appartements de premiers prix aux propriétés de prestige.

Francis ROLLAND - Coldwell Banker
Realtor® - HEC 1976 - CRS
Spécialiste de l’immobilier dans la Silicon Valley
Dir : 650-947-2259
frolland@cbnorcal.com
References : http://www.frolland.com/Testimonials

Retrouvez-nous dans le guide de la mobilité
Version Papier     Version Ebook

FRANCIS C. ROLLAND Agent immobilier français americain

Immobilier de luxe en Californie Usa

Site internet : frolland.com

Francis Rolland, Silicon Valley real estate specialist


Conseils d'expert

Quelles sont les spécificités du marche de la Silicon Valley ?

La région de la Silicon Valley attire par ses nombreux atouts: un climat particulièrement clément toute l’année, la proximité de San Francisco et de la mer, une économie en plein essor… Elle est le centre d’une large agglomération qui comprend des villes fétiches telles que : Palo Alto (Stanford, venture capital), Cupertino (Apple), Menlo Park (Facebook), Mountain View (Google), Santa Clara (Intel etc..) , Sunnyvale etc… Ceci explique facilement pourquoi il est si difficile de s’y faire une place au soleil, du point de vue de l’immobilier. Le terrain est cher, et il n’y a plus beaucoup de place pour construire du neuf ; comme les locaux disent, « they don’t make land any more » ...

Du fait de son attraction, la Silicon Valley offre un immobilier de prestige qui est omniprésent dans la région (Atherton, Woodside, Palo Alto,Saratoga pour ne citer que quelques villes les plus chères). Les acheteurs les plus fortunes s’y retrouvent au fil des cycles économiques et la compétition peut être sauvage. Bien sur, il y a aussi le « entry level » qui commence avec les condominiums et townhouses, et les petites maisons sur le terrain classique de 5000 pied carres. Mais les prix commencent à rivaliser ceux des grandes villes internationales. Bien entendu, les prix sont moins élevés lorsque l’on s’éloigne du centre de la Silicon Valley, mais le commute devient alors un problème qui lui aussi a son prix.

Parce que les prix ont tellement augmente ces dernières années, acheter une propriété au cœur de la Silicon Valley represente un investissement important. Mais du fait d’un plein-emploi quasi total, dans tous les domaines d’activités, Investir dans la Silicon Valley est un placement prometteur - sur le long terme. Dans le comté de Santa Clara, le berceau de la Silicon Valley, le prix médian d’une maison individuelle était d’environ $245.000 en 1990. Fin 2016, il passe à $1.020.000, soit une appréciation de 316% (un peu plus de 12.% par an)!

Francis Rolland - Realtor - HEC 1976
Silicon Valley real estate specialist Detailed, local trends etc...
Current mortgage rates  

Comment placer une offre gagnante dans la Silicon Valley ?

La marche immobilière de la Silicon Valley est très compétitive. La plupart des propriétés qui sont sur le marche reçoivent des offres multiples, qui sont alors comparées par les vendeurs (assistes de leur agent) pour pouvoir élire « la meilleure ». Les offres « cash » sont préférées, mais ne sont pas toujours celles qui sont choisies.

Contrairement au reste des Etats Unis ou l’acheteur fait ses propres inspections - après avoir signe un contrat d’achat, ici dans la Silicon Valley la plupart des maisons offertes sur le marche offrent un dossier complet prépare a l’avance: - les inspections importantes sur la propriété sont faites et payées a l’avance par le vendeur, les disclosures (rapports, descriptions venant des vendeurs, faits négatifs importants relatifs a la propriété) sont remplies et offertes a l’avance, et d’une manière générale toute information d’intérêt est donnée au préalable, pour aider les acheteurs à présenter leur meilleure offre. Le motto local étant : « le temps est de l’argent », les vendeurs veulent être surs que l’acheteur de la propriété a toutes les informations importantes a l’avance, de sorte que l’offre - si elle est acceptée, devient un contrat qui est quasiment sur d’aboutir : pas de surprises durant la transaction, et les offres sont faites par tous en toute connaissance de cause. Si la propriété revient sur le marche parce que l’acheteur s’est dédit, il faut comprendre que c’est souvent un coup dur pour le vendeur : la fenêtre du marketing de la propriété est la plus critique dans les 10 premiers jours. Ensuite, les acheteurs se demandent pourquoi la maison est encore sur le marche… : « what’s wrong with it ? ».

Dans la même ligne de pensée, les vendeurs vont vouloir tout savoir a l’avance de l’acheteur : ses finances, sa capacité d’emprunt certifiée par une banque (loan pre-approval), ses motivations (letter of motivation) ; enfin, dans cet environnement, les vendeurs vont rechercher une offre qui a le moins de conditions (d’achat) possibles.

En conséquence, placer une offre gagnante dans la région signifie être parfaitement rode au processus, réviser l’ensemble de tous les documents a l’avance avec l’acheteur, être déjà pre-approuvé par un organisme financier, et ficeler un dossier qui va satisfaire le vendeur et son agent. L’offre est souvent agressive, mais l’acheteur doit en même temps se protéger et être bien informe sur ce qu’il achète, et cela implique un travail énorme en amont, à faire avant la négociation éventuelle. Le rôle d’information, d’explications et de coordination de l’agent Realtor® est essentiel dans cette phase, et quasi unique a la région.

Nul doute que dans ce contexte la qualité de l’agent immobilier est d’importance capitale, non seulement par son expérience et son savoir-faire, mais aussi par sa réputation dans la profession. L’adage classique: « it’s a small world » est particulièrement vrai ici dans la Silicon Valley, et le manque de préparation ne pardonne pas.

Francis Rolland - Realtor - HEC 1976
Silicon Valley real estate specialist Detailed, local trends etc...
Current mortgage rates